argentine

Comme Desproges Doris se prénommait Pierre !

«  L'humoriste et comédien Pierre Doris est mort le 27 octobre, à Paris, d'un cancer du foie, à deux jours de ses 90 ans »   (Les journaux)

Comme Desproges il est parti les pieds devant … mais, à presque 90 ans et en traînant les pieds !

 « La vie n'est ni longue ni courte. Mais elle a des longueurs » disait, à la suite de Jules Renard, maître Pierre . la preuve : « Caractéristiques de la norme D 80-001 relative aux cercueil. Ils doivent supporter un poids de 100kg pour une longueur de 1,85 m »

« Comment vont vos parents ? Toujours au même cimetière ? » s'inquiétait Pierre Doris. En ce qui concerne nos propres défunts nous n'avons pas soulevé la dalle pour voir si, par hasard, ils ne s'étaient pas déjà fait la malle !

« : le sapin est un arbre horizontal ! » constatait l'humoriste… et ce que l'on devine du haut de son cercueil a tout d'une morne plaine !

« Un jour, mon grand-père s'est penché sur son passé. Comme il n'y avait pas de garde-fou, il est tombé dans l'oubli. »  confiait à ses amis  Pierre Doris. qui n'ignorait pas que le passé s'oublie plus facilement que l'avenir dont on doit redouter les trous de mémoire !

Pierre Doris  affirmait avoir trouvé une « Lettredans la poche d'un suicidé : "J'étais trop heureux. Cela ne pouvait pas durer. »  Comme quoi tout le monde peut avoir un instant d'égarement ! Reste qu'il ne suffit pas, pour nager dans le bonheur, de jouir de mille félicités encore faut-il que ses semblables en soient privés assure la sagesse populaire.

« J'ai connu un teinturier qui est mort à la tâche » assurait Pierre Doris  qui malgré un attachement à la vie de 90 ans, sera finalement parti ce 27 octobre 2009 compter fleurette à la Camarde. À coup sûr une tache à son engagement de fidélité.

« J'ai un copain qui a une situation formidable(…) il tond le gazon dans un cimetière..»

Exubérant ou tondu à ras le gazon, à coup sûr, ça vous réveille un mort !

« Sur le mur d'un cimetière j'ai lu : "Défense de déposer des ordures." Pourtant, aucun corbillard ne fait jamais demi-tour ! »

Dommage ! Mais , pour ma part, j'espère bien que la règle  souffrira une petite exception ! Aller au cimetière à reculons c'est tout un art de vivre.

P.D & Ch.C

 



02/11/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres