argentine

Mareuil / La Maison des Cluzeaux : l'éclosion d'une coquille vide

Communauté de communes de Mareuil / Si la discrétion reste de mise sur le prix d'achat de la masure de Saint  Pardoux de Mareuil appelée à devenir une « Maison des cluzeaux » on dispose cependant d'une précieuse indication quant au coût total de cette opération aberrante et ruineuse pour la collectivité. Le seul CG24 a, en effet, débloqué pour la réalisation de ce projet extravagant 101 800 € hors taxes représentant le tiers de la facture finale ! C'est assez dire que l'ardoise sera salée puisque bien d'autres financements publics sont requis.

Les exemples désastreux  de la « Maison de la Dronne » et de la « Maison des tourbières » attestent l'absence totale de rentabilité de ces équipements touristiques à l'existence végétative. Une fois réglé l'aménagement de cette nouvelle structure à prétention muséographique c'est le contribuable local qui assumera les charges salariales, de fonctionnement et d'entretien . Lire la suite article ci dessous.

Mareuil / La Maison des Cluzeaux : l'éclosion d'une coquille vide Encline, certainement,  à dilapider les fonds publics, la Communauté de communes de Mareuil poursuit l'aménagement son inutile « Maison des cluzeaux (ou du patrimoine) » de Saint Pardoux de Mareuil dont les retombées économiques seront à peu prés nulles. Pour mesurer l'échec prévisible de cette nouvelle attraction touristique il suffit, au coeur de l'été, d'aller contempler les parkings déserts des « Maisons » des Tourbières et de La Dronne, deux autres réalisations qui peinent à susciter l'intérêt des touristes !

Sur le chantier de la future "Maison des cluzeaux et du patrimoine" aucun panneau ne vient informer le public de la nature et du coût des travaux entrepris par les collectivités locales porteuses du projet.Quel souci de transparence !

         On ne sait combien va coûter, in fine, à la collectivité ce projet insane qui , à coup sûr, ne sera  profitable  qu'à 2 ou 3 histrions du Ministère de la Culture experts en archéologie muséologie et muséographie et à quelques clients du pouvoir local appelés à pantoufler, aux frais du contribuable, dans ce nouvel "attrape gogos" .  Saisie d'un syndrome identique la municipalité voisine de La Rochebeaucourt envisage de procéder à son tour, à l'aménagement dispendieux et mutilant de ses sites troglodytiques médiévaux d'Argentine.  Tout cela serait parfaitement risible si, dans le même temps, Maires, présidents de la communauté de communes et Conseiller général  des vallées de la Belle et la Nizonne, peu soucieux du patrimoine existant, ne s'entendaient, comme larrons en foire, pour permettre à l'épicier Intermarché, de porter atteinte au paysage et à l'environnement  du château et de l'église classés M.H de Mareuil et St Priest !

lire aussi : LA MAISON DES CLUZEAUX & « Maison du patrimoine et des cluzeaux »

Le 28/1/2010 : L'aménagement de l'inutile et dispendieuse Maison des Cluzeaux se poursuit; l'augmentation de la pression fiscale s'exerçant sur les contribuables locaux va s'accroître au rythme de l'endettement de la communauté de communes du mareuillais. Même les plus pauvres seront financièrement sollicités pour régler la facture de la rénovation des bâtiments et de l'entretien, salaires des personnels (régionaux-socialo-umpistes) bien en cour,  inclus, de cette structure dérisoire et loufoque appelée à connaître un déficit permanent...  Le régional-socialisme s'y entend à merveille, pour faire supporter aux  déshérités qu'il pressure les largesses clientélistes accordées à sa clientèle d'affidés ! À suivre

D'ici peu  l'émouvante église romane de Saint Priest de Mareuil (classée M.H le 6/12/1948) passera de l'état de ruines à celui de décombres ! L'État, les collectivités locales, La DRAC (direction régionale des affaires culturelles), SRA (service régional de l'archéologie) n'entreprendront pas la restauration de cet exemplaire témoignage de foi et de culture. La communauté de communes du Mareuillais préfère, quant à elle, dilapider les fonds publics en finançant la création de la dérisoire « Maisons des Cluzeaux » de Saint Pardoux. À  la simple valorisation du parcours de découverte de la cité troglodytique existant les élus ont préféré opter pour l'aménagement d'une structure coûteuse dont personne, hormis quelques muséographes ou autres chargés d'étude et de mission qui en feront leurs choux gras, ne voit l'intérêt.

  L'affligeant exemple de la  dispendieuse « Maison des Tourbières » dont le fonctionnement obère le budget départemental et celui de la communauté de communes du Verteillacois n'aura pas servi de leçon !

D'ici l'inauguration de cette nouvelle usine à gaz touristique L'église de Saint Priest sera à terre !

On n'aura pas assez prié pour Saint-Priest !

 

 

 

Lire aussi et surtout :« Ils n'en mouraient pas tous d'envie, mais tous en étaient frappés ». 

ou "Mai...aison, mai...aison" comme dirait E.T !

 

 

Mareuil-sur-Belle. Rassemblement contre une future grande surface

Non c'est une plaisanterie : la scène a eu lieu aujourd'hui, lundi 21 décembre, à Mirepoix, dans l'Ariège, où Jean Cazenave, le maire PS de la localité et conseiller général du canton s'en prend, (cliquez sur le lien ci-dessus), comme ses homologues de Mareuil, aux commerçants locaux en favorisant l'implantation d'un Intermarché une enseigne qui, de toute évidence, a suffisamment de pognon pour s'impliquer sans difficulté dans la « démocratie » électorale !

Lire aussi et surtout Mareuil accueille l'épicier Intermarché

 

La lecture de la suite de cet article est réservée à nos abonnés. Afin d' y accéder abonnez-vous dès maintenant, 10 €/an

CB à l'ordre de Ch.Carcauzon a adresser

Ch.Carcauzon Argentine 24340 La Rochebeaucourt

                       

23 février 2012

Le saccage des cluzeaux d'Argentine est en cours

Vous ne les verrez jamais plus comme ça !

CLUZEAU_est--bis

Photos Ch.C Reproduction interdite

CLUZEAU_OUEST-compo

 

En toute discrétion,voire clandestinité, puisque aucun panneau de chantier ne fournit la moindre information relative aux maîtres d'ouvrage et à l'entreprise sélectionnée, pas plus qu'au coût et à la répartition des charges financières en jeu, les opérations de « sécurisation » (sic) de l'exceptionnel site troglodytique d'Argentine viennent de démarrer. Le site rupestre, un des plus remarquables du Périgord septentrional va être mutilé à jamais avec la bénédiction des bâtiments de France, institution qui ne pèse pas lourd face au pouvoir exorbitant des élus locaux. En période de restrictions budgétaires il conviendrait de  prendre acte de  sa parfaite inutilité et donc de la supprimer purement et simplement ! D'autres infos au fur et à mesure de l'évolution des saccages programmés ! Christian-Alain Carcauzon le 23/02/2012 13h50

ARGENTINE-TOURIME-2

Pas le moindre panneau de chantier en vue !

ARGENTINE-TOURISME-1

Un site livré aux tronçonneuses à pierre !

argentine-tourisme-5

Des scellements à même les parois

ARGENTINE-TOURISME-3

Une véritable horreur... et c'est pas fini, loin de là !

argentine-tourime-4

De toute évidence... un aménagement scandaleux !

ARGENTINE-TOURISME-6

Le site des cluzeaux d'Argentine est labelisé "Natura 2000"

comme on peut le constater devant la grille d'entrée !

À suivre !

 

Argentine : un projet loufoque d'aménagement des cluzeaux !

 

Article ajouté le 2010-02-01 , consulté 1396 fois

 

 

 

Photos Ch.Carcauzon reproduction interdite

 

 Cluzeaux d'Argentine : mutilations annoncées !

 

Article ajouté le 2011-01-12 , consulté 797 fois


Jésus dit : « Père, pardonne leur
car ils ne savent pas ce qu'ils
font.»
Il y a un architecte derrière ça. La perte des repères culturels religieux par sécularisation excessive de la
société autorise, même ceux qui se pensent membres de l'élite, à faire n'importe quoi.

Francis Fargeaudou :Groupe-Speleologique-Perigourdin



Posté par argentine24 à 12:28 - - Commentaires [1] - Rétroliens [0]
Tags : , , , ,


16/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres