argentine

Jovelle « çà (sic) n’est pas Lascaux »

Jean

 Gagniayre, le conseiller général de Brantôme, fervent défenseur du patois vernaculaire, ne publie pas, bon an mal an chez des éditeurs communautaristes, que des occitâneries destinées aux locuteurs du « parlé croquant » ; il en déverse beaucoup aussi, d'un tout autre genre, sur son blog www.nama24.com/jeanganiayre/.

Sa dernière contribution pêche tout à la fois par la méconnaissance du sujet dont il traite et par le parti pris révisionniste qui préside à l'exposé d'un non événement culturel : à savoir la visite, le 19 mars dernier, du sanctuaire Aurignaco-Gravettien de Jovelle à La Tour Blanche par son patron,  Bernard Cazeau , le Président du CG24. 

Plumitif un tantinet flagorneur avec son mentor, l'élu régional-socialiste du val de Dronne ravit la vedette à son homologue de Verteillac, Didier Bazinet (lireLa valorisation du site de Jovelle se poursuit ), en commentant, le raout culturel qui a récemment réuni sous le porche de la grotte ornée bon nombre d'apparatchiks et d'histrions… farouchement déterminés à faire disparaître des tablettes jusqu'à la plus infime trace de l'inventeur de la cavité.

Ce dernier, Christian-Alain Carcauzon , spéléologue et archéologue devait légitimement pourtant  être convié à cette aimable « sauterie » par  Serge  Eymard,  obscur vice(sic) président chargé de la culture et du patrimoine, lui qui, outre Jovelle, a découvert 3 autres sites paléolithiques majeurs du bassin de la Dronne aujourd'hui classés M.H.(  Fronsac, La Font Bargeix, La Croix) lire Un « Grand témoin devenu témoin gênant » 

Pour son malheur, celui-ci ne grenouille pas au sein des coteries socialo-umpistes et bien évidemment judéo-maçonniques omnipotentes au « Pays de l'Homme », un territoire dont la fonction publique est truffée de parasites détenteurs de sinécures grassement rétribuées. Ceci explique certainement les mesquines, sournoises et déplorables (socialistes en un mot) attentions particulières dont il fait l'objet et dont la Halde pourrait bien, un jour, s'inquiéter. 

Frappé d'ostracisme depuis des décennies ce chercheur a même été privé du bénéfice du RSA sur l'attribution duquel le CG à la haute main !

Pouvait-il en être autrement puisqu'au préalable on avait foulé aux pieds ses droits intellectuels relatifs à la mise au jour, suivie de publications, d'un site de si peu d'intérêt, que le pouvoir local, en roulant dans la farine son ancien propriétaire, vient de l'acquérir ?

Sans vouloir commenter, par le menu, l'insipide chronique de l'ancien médecin de Bourdeilles, précisons que la grotte de Jovelle n'a point été révélée par les travaux des carriers mais qu'elle a bien failli, elle qui depuis des millions d'années résultait d'un creusement karstique actif au Tertiaire, disparaître sous leurs pics et leurs scies à l'orée du siècle précédent.  On ne s'étonne pas, révisionnisme crypto-stalinien oblige, que le nom de l'inventeur et premier analyste des gravures soit soigneusement caché mais on s'interroge tout de même sur la nécessité de mentionner les duettistes Maury (lire Serge Maury : un parcours en exemple  )et Citerne… dont le seul mérite est d'être stipendiés par le pouvoir local...pour brasser de l'air en quelque sorte avec de pseudo études transformées en un appréciable fromage ( lire aussi: De xavière(Tibéri) en Christophe (Gauchon). Rappelons d'autre part qu'il n'y a encore jamais eu la moindre fouille à Jovelle et que les recherches en la matière ne peuvent donc pas reprendre mais simplement débuter...

Cazeau, expert en attractions  paléolithiques ( il multiplie les duplicatas désastreux) aurait déclaré, dans un éclair de génie,  que Jovelle « çà (sic) n'est pas Lascaux »  (1)  Sa perception de l'émergence de l'art et de la spiritualité des chasseurs-cueilleurs préhistoriques semble singulièrement indigente basique et étriquée, ce qui explique certainement une aussi stupide comparaison , à moins qu'il ne fasse référence à une éventuelle exploitation commerciale du sanctuaire!

Certes, à cette aune là, la seule qui passionne vraiment le Président du CG24, Jovelle ça n'est pas Lascaux en terme de marchandising boutiquier ! 

Ch.C le 22/4/201

 

(1) Pourquoi diable l'a-t-il donc achetée et pourquoi sa découverte par le signataire de ces lignes fut-elle, en novembre 1983, qualifiée "d'importance mondiable" par le Ministère de la culture?

(2)il est certain en revanche que Lascaux 2 c'est pire que Disneyland et que c'est plus préjudiciable au patrimoine mondial de l'humanité que le parc de Marne-la-Vallée  ! lire Lascaux II cancer de Lascaux  

 P.S . L'article , objet de cette notule, titré Nous sommes entrés dans la carrière !, présente aux internautes 2 immondes photos des gravures de jovelle. Consultez plutôt celles qui sont en ligne sur notre blog : Jovelle : La machine à remonter le temps  Lire aussi Jovelle : le sanctuaire prend l'eau !

((ndlr) Cet article, entre autres, inspire à certains commentateurs  des insultes d'une vulgarité sans pareille ; il va de soi qu'elles n'apparaîtront pas sur ce blog tant que leurs courageux auteurs s'abriteront derrière des pseudonymes !  



22/04/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres