argentine

Lascaux II, III & bientôt IV ...la gabegie continue !

 

Lascaux II, III & bientôt IV (1) ... la gabegie continue !

Alors même que tous les indicateurs socio-économiques  sont au rouge le CG24 persiste et signe : il mise tout sur le tourisme lié au patrimoine préhistorique… engloutissant chaque année des sommes astronomiques dont le remboursement prépare dès aujourd'hui les tristes lendemains des contribuables  périgourdins!

À force de persévérer dans l'erreur Bernard Cazeau, le président de l'exécutif local régional-socialiste et bien entendu maçonnique, va replonger le département dans l'Age de pierre, un temps ou même l'éclairage à la bougie aurait pu être considéré comme une formidable avancée technologique et scientifique ! Droit dans ses sabots le persuasif leader charismatique des croquants ne varie pas. Comme son inspirateur Nicolas Sarkozy l'a décrété à propos du bouclier fiscal, il ne remettra pas en cause, épaulé qu'il est par les apparatchiks de l'UMPS, ses démentiels projets de restauration du château de Campagne, futur havre de paix de ses danseuses du PIP, du SDA, du CNP et autres usines à gaz bénéficiant de ses largesses financières,  mais aussi et surtout de création d'une troisième affligeante copie en toc de Lascaux appelée à tenter le touriste culturellement indigent, sous la défroque d'un nouveau label de Centre d'art pariétal !

Alors que s'achève tout juste l'aménagement du Centre d'accueil de la préhistoire des Eyzies, (une machine de guerre commerciale, destinée à ruiner le Musée national de préhistoire de la localité, dont le coût total dépassera certainement les 13 millions d'euros, ) voilà que le Conducator du « Pays de l'Homme » s'engage dans une nouvelle réalisation promise à une déconfiture totale.

La paupérisation accélérée et certainement durable des habitants de la planète, le renchérissement des énergies fossiles et donc des déplacements, pour n'évoquer que ces seuls facteurs (2), va ruiner ou, à tout le moins, totalement chambouler l'économie du tourisme. D'ici peu la fréquentation des sites périgourdins sera à l'étiage et peut-être sera-t-elle menacée (comme Lascaux mise à  mort  par son clone) de disparition pure et simple !

Ces  sombres perspectives ne remettent aucunement en cause les intentions délirantes du CG24. Pour preuve, l'exécutif départemental vient, lors de sa session du 26/03/2010 : Revoir l'enregistrementvidéodelasessionduvendredi26mars de se porter acquéreur, à l'unanimité des conseillers, d'une propriété agricole sise au bas de la colline de Lascaux, celle de M.Parouty, futur lieu d'implantation de ce énième duplicata. D'une superficie de 21 hectares , de prime abord inconstructible puisque vouée à l'agriculture, cette propriété coûtera au contribuable la bagatelle de  750 000 € (les détails de la transaction sont exposés, laborieusement parfois, par Bernard Cazeau dans la vidéo en ligne)… de quoi faire largement oublier aux vendeurs, les coupes sombres opérées par la PAC en matière de soutien à leur activité qui, chacun le sait, mènent dorénavant la paysannerie, jusqu'à présent abusivement dorlotée par les politiques, à la faillite !

Il va de soi que l'administration acceptera sans mot dire le changement de statut de cet espace rural qui sera submergé par des flots de béton et de bitume. Les élus périgourdins ne seront pas plus inquiétés que leurs homologues de la côte Atlantique à la solde des promoteurs, pour cette bénigne entorse à la loi. En revanche 750 000 €, un prix vraiment excessif pour 21 hectares, pourrait interpeller la chambre régionale des comptes.

Reste que cette somme n'est rien comparée aux dizaines de millions d'euros qu'il faudra investir pour qu'un jour, Lascaux IV accueille son premier visiteur payant !

À ce moment là Bernard Cazeau , 71 ans cette année, Pdt du CG 24 et Sénateur depuis 1994 et 1998, sera t il encore aux commandes ? Rien n'est moins sûr ce qui l'incite peut-être à faire sienne la formule « Après moi le déluge ! »

(1)Lascaux II en constante et coûteuse restauration depuis 1983, date de son inauguration, met à mort, par les nuisances découlant de son exploitation commerciale, le sanctuaire original dont le sépare seulement …200 mètres ! Lascaux III ou « Lascaux révélé » squatte depuis 2009 le Préhisto-parc du Thot à Thonac médiocre attraction touristique en souffrance gérée par la Semitour. Le futur Lascaux IV ou Centre d'art pariétal devrait être ouvert au public entre 2015 et 2020 !

(2) À l'horizon 2015 les progrès de l'imagerie numérique 3 D auront rendu totalement obsolète ce duplicata en carton pâte. Le CG24 fonce à reculons dans l'avenir !

(3) selon Bernard Cazeau « les ménages consacrent sans cesse plus d'argent aux dépenses culturelles et de loisirs. » Isolé dans sa tour d'voire et coupé des réalités socio-économiques le Président  du CG24 n'a apparemment pas pris connaissance d'un rapport de l'Insee établissant qu'en 2007 déjà 8 millions de ménages français vivaient en dessous du seuil de pauvreté. Voilà au moins une grande partie de la population hexagonale plongée dans la misère qui ne viendra pas s'esbaudir devant les affligeantes décalcomanies de son futur Centre d'interprétation d'art pariétal ! Pour engranger dans l'avenir  des bénéfices alors même que la crise a sûrement multiplié par 2 le nombre des indigents (demain ce sera pire!) sans doute compte-t-il sur les touristes issus du peuple élu socialo-maçonnique curieusement épargnés quant à eux par une réduction de leur pouvoir d'achat !

Ch.C ce 2/4/2010



08/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres