argentine

les décalcomanies du futur Lascaux 3

Faute de pouvoir savoir et surtout vouloir sauvegarder Lascaux (1) cet exceptionnel patrimoine mondial de l'humanité classé en vain par l'Unesco, voilà maintenant que le ministère de la culture fait mine de s'intéresser aux affligeantes décalcomanies du futur Lascaux 3 . Dans l'attente de son éviction imminente de la rue de Valois Christine Albanel, qui ne cache pas son admiration pour « les peintures crachées » de la caverne montignacoise, se propose de suivre de très près (2) le contenu du  somptuaire projet (30 millions d'euros, une paille pour un département en quasi faillite), conçu par Bernard Cazeau le patron de la  Dordogne !.  À cet effet une commission tripartite (État-Région-Département) sera mise en place fin décembre ou début janvier. Devraient entre autres y figurer Dany Barraud, chef du Service régional de l'archéologie, et Jean-Michel Geneste, directeur du Centre national de préhistoire et Conservateur de Lascaux. qui veillent avec abnégation depuis des années sur l'agonie du sanctuaire ! On ne change pas une équipe qui gagne !

Ce comité Théodule sera chargé de donner un avis sur "l'esquisse " (sic) conçue par l'Agence technique départementale. Tâche redoutable, Oh combien délicate et , surtout, d'un enjeu (économico-financier ?) considérable !

De ce point de vue là il y aurait matière, effectivement, à resserrer les boulons car l'exécutif local a dilapidé les fonds publics en injectant depuis 2002 1,3 million d'euros  pour soutenir en pure perte les ateliers de la société ZK Productions qui ont réalisé, sous la houlette de Renaud Sanson, les fac-similés du « Lascaux révélé »

Pire on prête au CG24  l' intention de racheter à la Semitour (3) dont les comptes aux dires de certains seraient bien opaques, l'ancienne entreprise du copiste montignacois acquise, au bord de la faillite il y a quelques mois, pour 400 000 euros… Pour quel usage  alors qu'elle ne doit pas intervenir dans le chantier du futur Lascaux 3 ? Mystère ! On devrait, parait-il, lui confier des missions d'études. Encore des sinécures et des emplois superflus en perspective ! La gabegie continue.

Ch.C le  18/12/08

(1)   Ce sont les 300.000 visiteurs annuels de Lascaux 2 qui ont mis en péril l'original distant de seulement 200 mètres.

(2)   La chute imminente du gouvernement Fillon ne lui en laissera pas l'occasion.

 (3)Sous la coupe du CG cette société d'économie mixte gère, plus mal que bien les sites touristiques appartenant au département. À Bourdeilles, au lieu d'accroître l'offre touristique en dévoilant aux visiteurs, grâce une simple installation vidéo (web-cams, éclairages asservis et moniteurs) , les fascinantes gravures et sculptures templieres  de l'oubliette du donjon médiéval, la Sémitour s'est empressée récemment de relooker sa billetterie.

 



28/12/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres