argentine

Les talibans du CG24 détruisent Lascaux !

« Cet héritage d'hier, legs des premiers hommes (sic), il importe de le … convertir en richesse »

                                         Bernard Cazeau 2008

 

Depuis 2 ans que nous (1) le clamons sur tous les tons, les lecteurs d'Argentine24 et de Beaufpointcom ne l'ignorent plus : c'est bel et bien Lascaux 2 qui cause la disparition quasi inéluctable des extraordinaires fresques polychrome de « la chapelle Sixtine de la préhistoire ».

Si chacun y va de ses solutions d'apprentis sorciers pour éradiquer les moisissures noires  personne, en revanche, ne désigne clairement leur origine. Il apparaît cependant, à l'issue du symposium international qui s'est tenu fin février à Paris que le ministère penche désormais pour une sanctuarisation totale de la colline de Lascaux. Il est grand temps d'appliquer une mesure jugée indispensable par  Séverin Blanc, Guy Gaudron, Raymond Lantier et Denis Peyrony (2)… dès août 1947 !

Après 26 ans d'exploitation intensive (jusqu'à 300 000 visiteurs par an) son clone, criminellement implanté contre toute logique environnementale à 200 mètres du sanctuaire original, pourrait, à l'horizon 2014, être fermé au profit d'un Lascaux 3 (ou 4 puisque le "Lascaux révélé" de la Semitour présenté initialement comme la préfiguration d'une copie conforme de la grotte, ira faire la retape au "prehisto-parc du Thot") aménagé sur un autre site.

Abandonnée depuis sa découverte, en 1940, à la cupidité, l'incurie et l'irresponsabilité du ministère des « Beaux-arts » puis de la Culture, de préhistoriens arrivistes, d'architectes désinvoltes de Bâtiments de France, de techniciens sans grandes compétences puis à la rapacité du Conseil général de la Dordogne, Lascaux agonise. La date butoir de l'été 2009 fixée par l'UNESCO pour déclarer la cavité « patrimoine mondial en péril », si aucun remède ne parvient à endiguer la prolifération des taches noires qui rongent les peintures, approche à grands pas.

Une telle décision, même si elle heurte les milieux officiels de l'archéologie hexagonale, s'impose de toute urgence. Elle délivrera la grotte de la férule d'un conservateur laxiste et sans  autorité  et la tirera des griffes d'un comité « scientifique » aux méthodes plus que contestables… qui auront porté le coup de grâce à cet exceptionnel et irremplaçable chef d'œuvre de l'humanité !

Pourtant, malgré l'imminence de la sanction envisagée par l'UNESCO et en dépit de l'inexorable détérioration des peintures paléolithiques, le département de la Dordogne ne semble toujours pas vouloir renoncer aux dividendes de Lascaux 2, sa poule aux œufs d'or, qui demeurera ouvert pendant au moins 5 ans encore !

 

Il n'est pas question, pour l'heure, de noyer sous des flots de béton, seule mesure raisonnable, l'entrée du fac-similé source évidente des déréglements bioclimatiques affectant son modèle. L'exécutif local qui dépense sans compter pour l'entretien de sa dispendieuse danseuse, le PIP (Pôle international de préhistoire) structure nébuleuse en charge paraît-il d'une mission de médiation, risque fort de se hisser d'ici peu sur la plus haute marche du championnat du monde des iconoclastes, juste devant les talibans qui ont volontairement détruit les bouddhas de Bamiane ! (3)

Sic transit gloria mundi !

Christian-Alain Carcauzon le 4/3/09

 

(1)            QUI SOMMES-NOUS ?

(2)            Ces 4 membres d'une commission chargée de négocier l'achat de la caverne par l'État envisageaient d'acquérir également les 80 hectares environnants pour une complète protection du site.

(3)            En poursuivant, en dépit de toutes les mises en garde, l'exploitation touristique de Lascaux 2 le CG24 n'est pas moins innocent d'une perte irréparable que ses homologues afghans le furent en leur temps. Fermée au public depuis 1963 le sanctuaire original s'était doucement remis des maladies verte et blanche. C'est donc bien le fac-similé distant de 200 m et ses presque 300 000 visiteurs qui sont la cause prépondérante des nouvelles pathologies bio-climatiques qui vont emporter le fabuleux décor pariétal magdalénien !



18/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres