argentine

propositions adéquates et projets utiles à la société

« Je vois que vous êtes encore plus performant dans la critique désobligeante et l'émission d'insultes tous azimuts que dans l'accouchement de propositions adéquates et de projets utiles à la société. Cela résulte probablement d'une grande pauvreté d'esprit ou d'un début de pathologie maniaco-dépressive Je compatis beaucoup et vous invite à vous soigner promptement. »

Samedi 7 juin, dans l'après-midi, le commentaire ci-dessus (relatif à l'article Municipales !toujours en ligne mais qui vise peut-être aussi l'ensemble de nos chroniques) a été mis en place .

Il émane du site www.cazeau.fr/  mais comme il n'est pas signé, il est difficile d'en connaître l'auteur réel. Trop occupé à gérer le Périgord pour le plus grand bien de ses électeurs Bernard Cazeau a vraisemblablement laissé la plume à son attaché parlementaire pour tancer le rédacteur de la notule incriminée  dont « la grande pauvreté d 'esprit ». suscite paradoxalement l'attention du Président du Conseil général !

Une lecture trop superficielle des chroniques présentes sur nos différents blogs explique l'ignorance des  « propositions adéquates , comme des projets utiles à la société ». qu'elles renferment. L'Exécutif départemental ne doit pas le regretter ; les unes et les autres n'auraient pas l'heur de lui plaire  !

Pour autant, et quand bien même, l' indigence intellectuelle nous maintiendrait dans la seule sphère de « la critique désobligeante et l'émission d'insultes tous azimuts » il est un domaine, celui du patrimoine, où notre action aura profité pleinement à la Dordogne. Rappellons que le signataire de ces lignes est à l'origine des quelques unes des plus belles découvertes spéléologiques et archéologiques du quart de siècle écoulé au premier rang desquelles figurent 4 sanctuaires (I.M.H) ornés de gravures paléolithiques.  L'un d'eux, celui de Jovelle à La Tour Blanche est de si peu d'intérêt qu'il vient d'être acheté par le CG24.

Adaptant aux conditions locales  la fameuse exhortation de JFK, Ch.C s'est d'abord mis en situation de servir «  le pays  de l'homme»  avant de songer à se demander comment la Dordogne pouvait lui en être, éventuellement, reconnaissante  ! L'interrogation a tourné court, le Conseil général s'ingéniant depuis lors à lui manifester un ostracisme et une haine qui est loin de frapper l'armée de ses apparatchiks grenouillant et coâssant dans les méandres opaques de la fonction publique territoriale caractérisée par l'inflation des emplois de complaisance, concédés à des protégés… dont on se demande ce qu'ils ont bien pu offrir, eux,  en retour à la collectivité ?

Reste  que Bernard Cazeau, ne se contentant pas de supprimer le RMI et bientôt la CMU à un  internaute demandeur d'emploi de 58, ans le menace désormais, en filigrane, d'un internement régalien en Hopital Psychiatrique puisqu'il estime que celui-ci, atteint de « pathologie maniaco-dépressive »  doit se faire « soigner promptement » ! Le pouvoir stalinien ne procédait pas autrement avec ses opposants et ses contradicteurs . La menace ne risque pas d'être proférée à l'encontre des journalistes locaux depuis longtemps asservis.

 Ch.C le 8/6/08.

 

 Jovelle : La machine à remonter le temps consulté 2250 fois depuis son classement en archives. Nombreuses illustrations en ligne.

 



12/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres