argentine

« Maison du patrimoine et des cluzeaux »

  • « Maison du patrimoine et des cluzeaux »

     

    La « Maison des Tourbières » (Vendoire) et la « Maison de la Dronne »  (Montagrier) structures touristico-muséographiques sans intérêt, inadaptées et totalement superflues plombent depuis des années les finances du Périgord Vert sans que leur fréquentation et leurs retombées économiques justifient les investissements considérables ayant permis leur réalisation. La future « Maison du patrimoine et des cluzeaux » est appelée  de même à peser lourdement, mais sans profit prévisible, sur le budget de la Communauté de communes du Pays de Mareuil.

     

    Le projet d'une « Maison des Cluzeaux » a vu le jour au début de l'an 2000. à l'initiative de l'association des Amis de Saint-Pardoux (1) village aseptisé, trop léché et tristement relégué aujourd'hui à un rôle de décor de carte postale.

     Il s'agissait à l'origine de créer un simple site d'accueil où les quelques visiteurs qui fréquentent le hameau auraient pu s'informer de façon plus approfondie sur ses richesses archéologiques souterraines. Saint Pardoux, en effet, présente un des plus beaux ensembles troglodytiques librement accessibles  du secteur (1)

    En 2005 les élus du canton, le PNR PL, le syndicat de pays Dronne et Belle, la Drac… avec leurs troupes d'obligés et d'apparatchiks décident d 'élargir l'objet de cette structure en la transformant en une « Maison du patrimoine et des cluzeaux du Pays de Mareuil »

     

    Maître d'ouvrage du projet, la Communauté de communes acquiert , à proximité des cluzeaux, une ancienne tonnelerie qui menace ruine ; Cette bâtisse dite maison Rey, du nom de l' ancien occupant, a déjà bénéficié d'une lourde restauration portant sur la maçonnerie, la charpente et la couverture. La suite des travaux, d'un coût si considérable vraisemblablement qu'il n'est affiché  sur le chantier, portera sur l'extension des volumes existants avec création d'un nouvel accès pour le public et de sanitaires , l'implantation d'un parking et l'aménagement intérieur . Le rez-de-chaussée sera converti en salles d'expositions permanentes et temporaires et de réunions. L'étage sera dédié à un centre de documentation  et aux archives.

    Gelés depuis plus d'un an les travaux qui devaient initalement s'achever en 2009 connaîtront certainement bien du retard. Ça n'empêche pas les « archéologues » ou présumés tels de s'investir dans des investigations documentaires et de terrain pillant au passage les travaux de chercheurs dont un, en particulier (2), n'a délibérement  pas été associé à cette démarche.

    La Maison des Cluzeaux dont la gestion et l'animation fourniront de douces sinécures (3) à quelques clients du pouvoir local sera certainement encensée par les médias périgourdins… Ch.C le 29/8/08

  • Lu dans Le Périgord Numérique site internet du Conseil Général "Le 11 septembre la commission permanente du CG24 a ccordé Au titre du soutien à des initiatives locales en matière de coopération international (sic) dans le cadre des programmes LEADER, une subvention de 1450 € pour le programme de mise en valeur et de sauvegarde du patrimoine troglodyte de la Dordogne"

  • Black-out total sur l'identité des petits veinards qui empochent cette somme rondelette… dont ils feront certainement le meilleur usage.

    Avoir de bons copains… Voilà c'qui y a d'meilleur au monde

     
  • (1)Dans l'église de Saint Pardoux de Mareuil, 3 panneaux présentent le projet  : leur rédaction est parfois grammaticalement hasardeuse « Les recherches ont débutés en 2007 »  et occasionnellement hilarante « Le paysage… est animé (sic) de nombreuses grottes, habitats troglodytiques, églises, châteaux et fontaines… » Animé de bons sentiments le patrimoine local vient au devant des touristes sans doute !

     

    (2)    Christian Carcauzon ferait-il de l'ombre à ces histrions qui ne peuvent, comme lui, se prévaloir de la découverte dans la région de 4 sites (MHC) ornés de gravures paléolithiques, dont celle de Fronsac à Vieux-Mareuil, et de dizaines de sites médiévaux (souterrains, cimetière mérovingien, granges à silos etc etc) ? Sans doute, ne fait-il pas partie du camp de ceux qui sont plus égaux que d'autres et ne s'inscrit-il pas dans la mouvance maçonnique et socialo-umpiste qui fait la pluie et le beau temps au « Pays de l'homme »

    (3)     Il faudra songer à abonner ces élus à des magazines de mots croisés… histoire qu'ils occupent utilement leur temps entre  leurs 2 ou 3 sollicitations quotidiennes!

      



    01/10/2008
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 22 autres membres