argentine

Jovelle : une réécriture de la découverte

Sur le site de l'association Lithos on peut lire ces lignes qui appellent quelques corrections, pas exclusivement orthographiques ou syntaxiques tant la notule est approximativement rédigée !

La grotte de Jovelle a été découverte en 1983 par Serge Avrilleau qui y repére silex et poteries, Christian Carcauzon découvrira les gravures 6 mois plus tard et les publiera.

Prés de "La Tour Blanche", cette cavité offre des particularités. Elle est ouverte dans une faille exploitée en carriére de pierres est a dû être partiellement abimée, les registre de gravures sont néanmoins fort interessants. Les mammouths à fortes arcades sont a rapprocher de ceux de "la Cavaille"(24), Arcy-sur-Cure, et Chauvet, donc relativement "vieux", nous pourions proposer l'aurignacien ou le gravettien, mais il faudra attendre le résultat des fouilles d'un site d'habitat- autre intérêt non négligeable- qui jouxte l'entrée de cette faille. Un cheval gravé sous une "niche " encore à demi enfouie est marqué d'un cercle, comme à Pech-Merle (voir les chevaux"pommelés"). Des gravures apparaissent en ras de sol et les futures recherches devraient donc nous amener de bonnes surprises

voir les liens, G. Delluc a publié cette cavité.

 

Assurer que Serge Avrilleau est l'inventeur de la cavité paraît, à tout le moins, discutable. Six mois avant mon exploration intégrale de la grotte, notre ami, ce spécialiste réputé des sites troglodytiques, des cluzeaux et des souterrains s'était effectivement avancé d'une dizaine de mètres dans la zone d'entrée du conduit karstique recueillant, à cette occasion, un mobilier archéologique diversifié.

 De sa visite d'un site inédit, mais bien connu de la population locale (carriers et champignonnistes l'utilisèrent pendant longtemps comme latrines) rien ne devait transpirer ni être porté à ma connaissance.

 6 mois plus tard, dans le cadre d'un inventaire spéléologique systématique du bassin de la Dronne, je devais, à mon tour, ignorant son passage antérieur, pénétrer dans la caverne qui m'avait échappée lors de précédentes prospections du secteur. Après désobstruction d'une galerie surbaissée j'accédais à une galerie vierge d'environ trente mètres demeurée jusqu'alors inviolée! Les parois rocheuses, ou recouvertes de calcite, de ce méandre profond ne présentant aucun décor gravé ou peint je poursuivais ensuite mes recherches dans la partie éclairée par la lumière du jour, la seule connue de Serge Avrilleau. C'est là que je devais révéler les figurations désormais bien connues mais ignorées de mon prédécesseur occupé à une collecte fructueuse de céramiques de l'âge du bronze et d'outils de silex..

Pour en revenir au texte de Lithos il convient de souligner que la grotte de Jovelle s'est classiquement établie aux dépens de diaclases et non pas d'une « faille » et que seul son porche a été partiellement amputé par les carrières souterraines creusées de part et d'autre de l'entrée. En revanche « le site d'habitat » ne « jouxte pas l'entrée de la « faille  exploitée en carrière de pierre» (sic) mais ne s'étend guère au delà de la zone vestibulaire de la cavité dont le sol s'est considérablement exhaussé depuis le passage des artistes du paléolithique supérieur, au point de masquer bon nombre de gravures.

Le plumitif de Lithos est bien bon d'indiquer à ses lecteurs que j'ai publié ma découverte ;que ne mentionne-t-il pas que c'est tout d'abord dans le bulletin de la SHAP puis dans la Revue Archéologique Sites, dans Archéologia, et enfin dans mon livre « Découvertes souterraines en Périgord » que je l'ai fait  avant de signer conjointement avec G.Delluc d'autres comptes-rendus et études dans différents supports supplémentaires ?

Le même rédacteur s'implique de façon parasitaire dans  l'attribution chronologique  du décor de Jovelle  au Gravettien ou à l'Aurignacien, datation qu'il « propose » !  Que ce dernier sache, qu'avant même la présentation des gravures aux scientifiques ou  aux spécialistes  j'avais retenu cette attribution que nul n'a contestée depuis 1983 !

( voir « Nouveau trésor archéologique à La Tour Blanche » L'Écho du centre édition du 5/12/1983) .

Sans doute, Lithos, est-il bien en cour auprès du conseil général de la Dordogne… c'est vraisemblablement pourquoi il affirme que les fouilles à venir de la grotte « devraient donc (lui) amener de bonnes surprises ». L'inventeur du sanctuaire devra, pour sa part, se satisfaire de l'ostracisme agressif dont il est victime depuis 25 ans de la part des apparatchiks « cultureux » du Pays de l'homme régional socialiste …et de faire le pied de grue devant les grilles d'un site qui lui est désormais interdit !

Ch.C le 29/10/08

Depuis 1983 le spéléologue Serge Avrilleau cherche à se faire créditer de la découverte de la grotte de Jovelle effectuée par nos soins en novembre de cette année là. Selon ses propres affirmations, si tant est qu'elles soient véridiques, il n'aurait pourtant entrevu que le porche ignorant  superbement ses galeries profondes et son exceptionnel décor pariétal paléolithique. Dans le même esprit, un certain Louis-René Nougier, dans « Rouffignac, la guerre des mammouths » (1) ouvrage dont la cocasserie n'a jamais été surpassée, se prétend, pages 172 et 173, inventeur de la grotte de Lascaux dès 1936. Cette revendication a durablement discrédité son auteur ; Serge Avrilleau ne sortira pas davantage grandi de ses incessantes et absurdes prétentions qui sont cependant relayées ici ou là et tout récemment encore par l'association Lithos, et, bien entendu, par la société française d'étude des souterrains (2) qu'il présida durant plusieurs mandats. Qu'il pose d'ores et déjà ses jalons auprès de la rédaction de Périgord découverte : il pourrait s'y trouver des alliés sûrs !

(1)   La table ronde 1957 (2) http://sfes.chez.com/info/info84.doc  


 Jovelle : La machine à remonter le temps consulté 2250 fois depuis son classement en archives. Nombreuses illustrations en ligne.

 



30/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres