argentine

La calotte

 

On savait Bernadette Chodron de Courcel confîte en dévotions ; son cousin Philippe de Courcel, le conseiller général de Mareuil, appartient lui aussi au clan de la calotte. L'homme qui aurait pu, à l'occasion de la nouvelle année, formuler les habituels vœux pieux qu'infligent, de manière récurrente, les politiciens à leurs électeurs s'est hasardé, surfant sur la bigoterie opportuniste du locataire de l'Élysée, à  souhaiter, à sa clientèle et à ses obligés, « le bonheur et la joie divine au quotidien » !

     Cette formule qui ne s'embarrasse guère de la loi de séparation de l'Église et de l'État sent, de loin, la soutane défraîchie…

Pourvu que Philippe qui s'intéresse, via sa fumeuse, inutile et dispendieuse Maison des Cluzeaux  , à l'archéologie et sans doute également à la préhistoire, ne vire pas « créationniste » comme le sont tant d'intégristes américains qui souhaitent crucifier ce bon vieux Charles … pas de Gaulle mais Darwin !

 

De Gaulle refusait de communier par exemple parce qu'il incarnait la France dans toutes ses composantes et qu'il ne pouvait pas donner un signe ostentatoire d'adhésion à une philosophie à un credo, fusse-t-il catholique, à la nation. Il le faisait en privé. Alors que Sarkozy s'exhibe.

Christian Terras

 



14/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres